Les balades de Holly dans le Haut Jura

Fort de Joux
La Cluse-et-Mijoux (Doubs)

Dès l'Antiquité, il existait un péage dans la cluse. Ce péage garantit très vite un revenu régulier à la puissante maison de Joux permettant de construire un château en pierre au XIème siècle. En 1840, un programme de fortification est mis sur pied, le fort de Joux et 2 forts annexes Malher et Catinat.

11 novembre 2022

18 octobre 2021

La guerre 14-18 est une saignée et plus d’un million et demi de soldats francais sont morts. Dans les 36 000 communes de France des lieux de mémoire ont été érigées avec des listes de victimes impressionantes. Toutes sauf une.
Beuzeville-au-Plain, petite commune de 46 habitants dans la Manche. D'après les anciens, quatorze habitants sont montés au front. Un seul fût blessé. Aucune victime à déplorer lors de la Seconde Guerre mondiale (deux prisonniers de guerre) ou des combats coloniaux !
Le Point

Monument aux morts
39 noms 1914-1918
8 noms 1939-1945

Fort Malher du Larmont inférieur

Situé à 1 032 m d'altitude. Il occupait un site qui aurait permis de bombarder le fort de Joux et renforcait la défense du passage de la cluse de Pontarlier. Quitté par les militaires en 1947 et vendu en 1958 au Syndicat d’Initiative de Pontarlier. Aujourdhui abandonné.

Fort Catinat du Larmont Supérieur

Il se situe en surplomb à 1 170 m d'altitude. Il devait contrôler les voies d'accès venant de Suisse et protéger le fort de Joux. Aujourd'hui abandonné.

1